• Voici une carte mentale de la démarche des cartes d'apprentissage proposée par Marie Gabriel. Cette démarche vise à construire un climat de classe positif de l'évaluation et donc à rendre explicite la construction des apprentissages du point de vue des élèves.

    Du point de vue de l'enseignant, cela permet d'articuler tous les gestes professionnels nécessaires à l'apprentissage de tous les élèves. Pour en savoir plus...allez farfouiller dans les articles des ce site.

    Pour voir la carte de plus près, cliquez dessus.

    Cartes d'apprentissage : une carte mentale pour illustrer la démarche


    2 commentaires
  • l'échelle des savoirs dans un dispositif d'évaluation

    Voici un outil qui  sert bien dans la classe pour savoir "où j'en suis dans mes apprentissages". C'est l'échelle des savoirs. Elle est affichée dans la classe et chaque élève l'a en repère, dans son cahier de progrès.

    Mais comment est-ce que je m'en sers dans la classe ?

    Pour une carte d'apprentissage donnée, les élèves construisent les étapes de réalisation ou les critères de réussite pour pouvoir valider la carte.

    Par exemple, pour la carte, je sais écrire un mot dans une interligne, je réussis si :

    - le mot est lisible

    - les lettres sont correctement formées

    - les lettres se situent dans l'interligne attendue

    - les lettres sont liées entre elles pour former un mot.

    Les élèves ont pris conscience de ces critères parce qu'ils auront été verbalisés par l'enseignante ou les élèves eux-mêmes.

    Lors de l'observation formative de la carte d'apprentissage, le nombre de critères réussis permet alors de se positionner sur l'échelle des savoirs. Cette même échelle des savoirs est utilisée pour la validation finale d'une carte d'apprentissage.

    Cet outil permet à l'élève de comprendre pourquoi il doit participer à un groupe de progrès avec l'enseignant ou même solliciter la création de ce groupe de progrès LOL.

    l'échelle des savoirs pour l'affichage dans la classe

    l'échelle des savoirs dans un dispositif d'évaluation

    Télécharger « mod_article58104885_5083cd1a72840.jpg »

     

    L'échelle des savoirs pour l'enseignant sous forme de pourcentage de réussite dans le cadre d'une évaluation plus large (avec plus de choses à observer).

    l'échelle des savoirs dans un dispositif d'évaluation

    Télécharger « mod_article58104885_5083cd9880945.jpg »

    L'échelle des savoirs version cahier de progrès.

    l'échelle des savoirs dans un dispositif d'évaluation

    Télécharger « mod_article58104885_5083cdd39b03e.jpg »

     

    Un peu de lecture piochée sur le site de l'académie de Grenoble, dans la rubrique fiche pédagogique (formation continue).... qui parle de métacognition, critère de réussite et évaluation formative.

    l'échelle des savoirs dans un dispositif d'évaluation

    Télécharger « mod_article58104885_5083cec948574.pdf » (exportation .pdf de cet article)

    Et voilà comment on peut s'en servir autrement, c'est Cyberbrigade qui parle ! LOL

    "Trouvant ton outil tout à fait intéressant, je me suis permise de l'adopter et l'adapter aussi version degrés de difficultés ressentis par mes élèves. Voilà ce que ça donne":

    http://cyberbrigade.eklablog.com/l-echelle-de-difficultes-a58559813

    Allez y faire un tour .... 

     

    Lutin Bazar s'est inspiré de mon échelle des savoirs, vous pouvez voir son article ici http://www.lutinbazar.fr/systeme-de-notation-a112426210

     .

     

    Et voici aussi un article de Tibiscuit sur l'échelle des savoirs http://www.laclassedetibiscuit.fr/l-echelle-des-savoirs-a-la-maniere-d-elise-a112522426. C'est intéressant de savoir comment chacun s'approprie cet outil !


    15 commentaires
  • Je fais remonter l'article pour préparer la rentrée 2014.

    .......................................................................

    Dans notre département, les PES commencent les remplacements...alors voici quelques outils pour les aider dans cette préparation difficile...

    Cela peut servir à tous les enseignants naturellement !

    Concevoir son emploi du temps : semaine à 4 jours et 4 jours et demi

    Deux exemples d'emploi du temps à ajuster en fonctions des horaires qui peuvent différer d'une école à l'autre.

    Concevoir son emploi du temps : semaine à 4 jours et 4 jours et demi

    Concevoir son emploi du temps : semaine à 4 jours et 4 jours et demi

    Repère horaire à organiser selon l'emploi du temps de la journée ou de la semaine.

    Concevoir son emploi du temps : semaine à 4 jours et 4 jours et demi

    Concevoir son emploi du temps : semaine à 4 jours et 4 jours et demi

    ...pour un double niveau cycle 2/cycle 3

    Concevoir son emploi du temps : semaine à 4 jours et 4 jours et demi

    Télécharger « Outil emploi du temps cahier journal.pdf »

     


    votre commentaire
  • Nouveau référentiel de compétences pour les professeurs

    Au regard, de ce référentiel, j'ai fait une synthèse pour en faire un document d'analyse de pratique pour les stagiaires que j'accueillerai dans ma classe à la rentrée (page 3 du .pdf). Puisque la question m'a été posée, j'écris ici la manière dont je procède avec les stagiaires que j'accueille mais bien évidemment ça n'est pas une recette et chacun se positionne diféremment !

    Comment j'utilise l'outil d'analyse avec les stagiaires lors de la pratique accompagnée ?

    Le référentiel est en quelque sorte le "contrat de formation", le but du maître formateur est de rendre explicites les gestes professionnels et leurs conséquences sur les apprentissages.

    Étape 1 : la prise de contact et la définition du contrat de formation

    Le "contrat de formation" est discuté avec les stagaires : qu'est-ce qu'ils comprennent de ces attentes ? Quels sont leurs points d'appui, leurs craintes ?

    Lors de cette étape, le contrat de formation est individualisé : le but est que chacun puisse travailler et améliorer les gestes professionnels qui posent problèmes.

    J'aime lors de cette première phase d'analyse de pratique demander au stagiaire un petit écrit sur "Quel est votre classe idéale ?" cela permet de se situer au niveau pédagogique...

    Cette première prise de contact permet aussi de présenter les outils de l'école et de la classe.

    Étape 2 : l'observation dans la classe par les stagiares

    L'idée est alors de donner la grille d'analyse au stagiaire pour qu'il puisse noter sur une journée d'observation quelques faits marquants relevant de la pratique du maître formateur ....y compris les cafouillages s'il y en a ....bien sûr LOL

    Étape 3 : l'élaboration de la grille d'anayse de pratique par le stagiaire et le maître-formateur

    Cette étape se déroule tout au long du stage en pratique accompagnée.

    Le maître-formateur et l'autre stagiaire (s'il y en a un dans la classe) prennent des notes de manière chronologique. Il se dégage ensuite de cette observation 2 points d'appui (ce qui fonctionne) et 2 point à améliorer au regard des faits observés.

    Lors du débrieffing, le maître-formateur laisse un petit temps personnel pour faire l'analyse de sa pratique avant d'échanger avec lui sur ce qui a été observé.

    remarque : J'ai pour habitude de laisser mes notes au stagiaire dans un soucis de transparence.

    Il s'agit ensuite de réfléchir ensemble aux points à améliorer, le rôle du maître-formateur est juster d'aider le stagiaire à prendre de la distance avec sa pratique, de l'aider à faire des choix, d'apporter ce qu'il sait (théorie et pratique) pour aider le stagaire à "voir" où il en est dans  sa pratique d'enseignant.

    Les gestes professionnels ne sont pas travaillés tous ensemble. Je préfère pour ma part, cibler les "défis" à relever petit à petit. En voici quelques-uns qui seront travaillés en fonction des observations  :

    - gestion de l'espace et du matériel (la séance peut être construite par le maître-formateur au début)

    - l'organisation du groupe classe (classe entière/petits groupes/ 1/2 classe)

    - construction de la séance d'apprentissage en cohérence avec la progression ou programmation du maître-formateur.

    - construction d'une unité d'apprentissage

    - construction de la trace écrite à partir des interventions des élèves

    - organisation du temps de la journée

    - analyse des productions des élèves

    - construction des outils d'évaluation

    L'outil d'analyse de pratique est alors personnalisé pour chaque stagiaire avec des "mots" tirés de la discussion avec le collègue ou avec des dessins.

    Je me rappelle avoir dit à une stagiaire qu'elle ne mettait pas son gâteau à cuire si elle ne concluait pas sa séance d'apprentissage avec les élèves par exemple, du coup le lendemain son défi était de "cuire le gâteau" LOL.

    L'outil d'analyse de pratique constitué par le stagiaire fonctionne un peu comme un "pense-bête" avant, pendant et après la mise en oeuvre des apprentissages. Il permet de réajuster les gestes professionnels...Encore faut-il pour cela prendre le temps de le construire avec le stagiaire pour qu'il y ait une vraie appropriation.... 

    Étape 4 : bilan de stage

    Il s'agit alors de reprendre les points listés dans la première étape et de mesurer l'évolution avec le stagiaire. Cette étape permet de mettre en mots les progrès mais aussi les points sur lesquels il devra être attentif pour améliorer sa pratique.

     

     

    Avis aux maîtres-formateurs passés, présents ou à venir : comment travaillez-vous l'analyse de pratique avec les stagiaires ? A vos plumes dans la partie commentaires.

     

    En attendant, voici le document élaboré à partir du nouveau référentiel.

    Télécharger « PEMF référentiel PE juillet 2013 .pdf »

     

     


    13 commentaires
  • J'ai ajouté une rubrique news institutionnelles qui permettra de suivre l'actualité institutionnelle... Cette rubrique à pour vocation de communiquer les informations qui me semblent importantes... à connaître.

    En attendant la mise en oeuvre des nouveaux programmes pour la rentrée 2016, voici la circulaire qui donne des indications concernant les cycle 2 ou 3 dans différentes domaines d'apprentissage.

     

    BO : recommandation pour la mise en oeuvre des programmes

    Télécharger « MENE1414153C - Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.pdf »

    A lire aussi

    Communiqué de presse concernant le socle commun

     

    www.education.gouv.fr/cid80156/publication-par-le-csp-d-un-projet-de-socle-commun-de-connaissances-de-competences-et-de-culture.html

     

     

    Détail du projet de socle commun est téléchargeable au format pdf :
    cache.media.education.gouv.fr/file/06_Juin/38/8/CSP_Socle_commun_de_connaissances_competences_culture_328388.pdf

     


    3 commentaires
  • Voilà juste un petit message pour partager une nouvelle ....une fois n'est pas coutûme. De nouvelles fonctions m'attendent à la rentrée, je serai CPC alors ce blog déjà orienté vers la pédagogie et les pratiques de classes continuera sur ce chemin.

    C'est avec un grand plaisir que je mettrai en ligne les bricoles que les collègues voudront partager. Vous savez ces trouvailles ou séances que vous vous empressez de raconter en salle des maîtres en disant : "Ah c'était trop chouette ! Ils étaient à fond !". Cet  espace de ressource pourrait alors aussi devenir un espace de ressources pour les PES ou les enseignants qui découvrent des niveaux. Voilà un peu toutes mes réflexions du petit matin.... Je ne nomme personne mais je connaîs plein de collègues de l'école qui pourraient partager des  bonnes idées mais qui n'osent pas !

     

    Dans tous les cas une chose est sûre mes supers collègues vont me manquer !


    36 commentaires
  • Profil fin de grande section 2014 sous la forme de cartes d'apprentissage

     

    Voici une version réactualisée avec les collègues de grande section du "profil de fin de grande section". L'idée est d'avoir un outil concernant les apprentissages de fin de grande section.

    Cet outil permet de faire la liaison entre la grande section et le CP du point de vue des apprentissages et du devenir élève. Il nous permet :

    - de "fabriquer" les répartitions pour les classes de CP (il y en a 2 dans l'école).

    - d'échanger sur les élèves en difficulté ou en très grande difficulté de manière à envisager des aides le plus rapidement possible.

    - de voir aussi sur quels apprentissages nous pouvons nous appuyer dès le début du CP et ceux sur lesquels nous mettrons plus l'accent.

     

    La version 2014 tient compte des remarques conjointes entre les collègues de GS et de CP tout en essayant de composer avec les compétences de fin  de grande section....

    Le codage des cartes est celui des items du socle du palier 1, toujours dans l'idée d'un outil sur lequel s'appuyer au début du CP.

    Télécharger « DCA profil fin de GS juin 2014.ods »

    Télécharger « DCA profil fin de GS juin 2014.pdf »

    ASTUCES

    Pour lire le fichier .ods, il faut télécharger la libre office (gratuit).

    Si vous avez un problème pour enregistrer le fichier, cliquer droit et "enregistrer la cible sous".

    Pour ce qui concerne la démarche d'évaluation formative des cartes d'apprentissage voici la carte mentale de la démarche

    ICI

    et un diaporama synthétique ici pour la mise en oeuvre

    ICI

    Nous avons aussi essayé de définir les critères d'observation ou d'annotation quand cela ne semblait pas évident alors si vous avez des questions n'hésitez pas.

     


    3 commentaires
  • J'ai été invitée dans une école voisine pour parler des cartes et plus spécialement de l'évaluation, voilà un petit document créé spécialement pour eux et que je mets en partage pour tous ceux qui sont intéressés.
    Un grand merci aux collègues pour ce temps d'échange constructif. J'espère que ce petit écrit vous parlera.

    Lire la suite...


    8 commentaires
  • Voici un partage écrit pour le cycle 2 mais qui peut tout à fait être adapté pour le cycle 1 et le cycle 3.

    Rituel projet de lecteur

    Télécharger « sequence rituel projet de lecteur RME.pdf »

     

     


    5 commentaires
  • lu dans le café pédagogique du 25 avril 2014

     

    Rythmes scolaires : Pas de retour aux 4 jours

    25 avril 2014- Il n'y aura pas de maintien des 4 jours de classe par semaine. S'exprimant le 25 avril sur RTL, Benoît Hamon, ministre de l'éducation nationale, a cadré précisément les « assouplissements » apportés à la réforme controversée des rythmes scolaires. Le nouveau texte maintient 5 matinées par semaine. Il simplifie la gestion des activités périscolaires par les communes.

    « Je ne peux pas rester regarder la dégringolade de l'école ». Benoît Hamon a justifié le 25 avril sur RTL la réforme des rythmes scolaires. Pour lui, « réformer le temps scolaire permet de concentrer les apprentissages fondamentaux à un moment où les enfants sont plus attentifs », c'est-à-dire sur les 5 matinées qui sont maintenues comme obligatoires. « Il n'y aura pas de retour aux 4 jours » a-t-il ajouté.

    Le nouveau ministre avait laissé espérer des « assouplissements » affirmant même récemment qu'il « ne s'interdisait rien ». En fait les derniers arbitrages donnent raison aux décisions de Vincent Peillon. Le nouveau ministre affirme la continuité et les aménagements permis ne remettent pas en question les choix de l'équipe précédente.

    Le nouveau texte impose un minimum de 8 demi journées de classe par semaine comprenant 5 matinées impérativement. Les aménagements autorisés se limitent à deux cas.

    1/ Les maires auront la possibilité de regrouper les activités périscolaires sur une demi journée par semaine. Cela facilitera leur gestion, par exemple en établissant un roulement des animateurs entre communes.

    2/ Le second assouplissement autorisera l'allègement d'une heure hebdomadaire l'horaire scolaire à condition que les 36 heures dégagées soient rattrapées sur les vacances. Ce nouveau calendrier ne sera possible que s'il y accord entre les enseignants et les communes. Enfin le ministre annonce le respect de « spécificités » en maternelle qui restent encore à préciser.

    En affirmant que « cinq matinées c'est l'intérêt général », le ministre va contre les revendications des enseignants adversaires des nouveaux rythmes. Le Snuipp, premier syndicat de l'enseignement primaire, a demandé une réécriture plus profonde du décret. Les enseignants qui préfèrent travailler le samedi matin plutôt que le mercredi matin n'ont pas plus de chance d‘être entendus, les parents, et donc les maires, préférant généralement préserver le week end. En facilitant la gestion du périscolaire, le ministre ouvre une porte de sortie aux maires qui se sont dressés contre la réforme. Alors que le gouvernement impose aux collectivités territoriales des efforts budgétaires importants, des maires rechignent aux nouvelles dépenses liées à la mise en place des nouveaux rythmes. Le nouveau texte leur permettra de déposer un nouveau projet avant le 6 juin. La réforme devrait donc s'appliquer très largement à la rentrée 2014. « Tout le monde appliquera la réforme à la rentrée sin on c'est le désordre », affirme B. Hamon. Et ça il n'en est pas question.

    François Jarraud

    Sur RTL le 25 avril
    http://www.rtl.fr/emission/l-invite-de-rtl/bienvenue
    De l'assouplissement au futur cadre réglementaire
    http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/primaire/elementaire/Pages/2014/152_2.aspx


    5 commentaires